Articles et essais

articles-1-comitesarticles-2-chapitresarticles-3-generauxarticles-4-recensionsarticles-5-scientifiques


Articles dans des revues avec comités :

Mathieu Bock-Côté, « Le multiculturalisme est une religion politique », Le Débat, à paraître, avril 2015.

Mathieu Bock-Côté, « Fin du nationalisme québécois? », Commentaire, été 2014

Mathieu Bock-Côté, «Fin des idéologies, extinction du politique ?», Les Cahiers Fernand Dumont, Montréal, Fides, printemps 2014.

Mathieu Bock-Côté, «L’étrange défaite des souverainistes québécois», Le Débat, Paris, Gallimard, janvier 2013, p.124-134.

Mathieu Bock-Côté, «La démocratie en l’absence du peuple», Le Débat, Paris, Gallimard, novembre 2012, p.77-86.

Mathieu Bock-Côté, «La mémoire de la Révolution tranquille et l’idéologie diversitaire : retour sur la conception de l’histoire présente dans le rapport Bouchard-Taylor », Bulletin d’histoire politique, vol.20, no3, hiver 2012, p.149-169.

Mathieu Bock-Côté, « L’empire européen universel contre le souverainisme américain », Controverses, n.16, mars 2011, p.90-106.

Mathieu Bock-Côté, «Le multiculturalisme en débat : retour sur une tentation thérapeutique», Bulletin d’histoire politique, vol.18, no, printemps-été 2010, p.227-267.

Mathieu Bock-Côté, «Redevenir Français : note critique sur La fracture identitaire d’Ivan Rioufol», Controverses, no12, novembre 2009, p.252-265.

Mathieu Bock-Côté, «L’identité occidentale du Québec où l’émergence d’une cultural war à la québécoise», Recherches sociographiques, L, no3, 2009, 537-570.

Mathieu Bock-Côté, « Le malaise libéral de la droite française », Revue canadienne de science politique, vol.42, no4, 2009, 1046-1051.

Mathieu Bock-Côté, « Le multiculturalisme d’État et l’idéologie antidiscriminatoire », Recherches sociographiques, L, no2, 2009, p.348-364.

Mathieu Bock-Côté, «La jeunesse québécoise et la crise des accommodements raisonnables», Controverses, no12, novembre 2009, p.112-134.

Mathieu Bock-Côté, « Derrière la laïcité, la nation : retour sur la controverse des accommodements raisonnables et sur la crise du multiculturalisme québécois », Globe, Revue internationale d’études québécoises, vol.10/2 – 11/11, 2007-2008, p.95-113.

Robert Comeau et Mathieu Bock-Côté, « Le rapport Tremblay et l’institutionnalisation du politique dans une perspective nationaliste au Québec », Bulletin d’histoire politique, vol.16, no1, automne 2007, p.123-131.

Mathieu Bock-Côté, «L’avenir de la démocratie : la participation contre la représentation», Controverses, no5, juin 2007, p.116-138.

Mathieu Bock-Côté, «Penser à l’abri du pluralisme», Controverses, no1, mars 2006, p.122-146.

Mathieu Bock-Côté, « Peut-on sortir de la société des identités », Bulletin d’histoire politique, vol.15, no.3, printemps 2007, p.221-233.

Mathieu Bock-Côté, « Pour une pensée conservatrice : critique de l’éthique démocratique dans la compréhension de l’identité nationale québécoise », Horizons philosophiques, vol.12, no.2, printemps 2002, p.57-73.


Chapitres de livre :

Mathieu Bock-Côté, « Nation, laïcité, identité : à propos du débat entourant le projet de loi 60 du gouvernement québécois », dans Charles Leblanc (dir.), Laïcité et humanisme, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, 2015

Mathieu Bock-Côté, « Le retour de la question anthropologique », dans Louis-André Richard (dir.), La cité et ses ombres, Sillery, Les Presses de l’Université Laval, 2015

Mathieu Bock-Côté, «Il était une fois l’indépendance : le référendum du 30 octobre 1995» dans Pierre Graveline, Les dix journées qui ont fait le Québec, Montréal, VLB, 2013, p.209-241.

Mathieu Bock-Côté, «Défense et illustration de la question identitaire», dans Simon Thibault et Magaly Brodeur, Perspectives d’avenir pour le Québec, Montréal, Presses de l’Université du Québec, 2013, p.180-203.

Mathieu Bock-Côté, « L’idéologie antidiscriminatoire au Québec », dans Eugénie Brouillet (dir.), La mobilisation du droit et le pluralisme communautaire, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2012, p.191-210.

Mathieu Bock-Côté, «Jean-Marc Léger : Vers l’indépendance», dans Robert Comeau, Denis Monière et Charles-Philippe Courtois, Histoire intellectuelle de l’indépendantisme, Montréal, VLB, 2012, p.212-223.

Mathieu Bock-Côté, « « Mais la nation n’est qu’un construit social » : critique du constructivisme dans les sciences sociales », dans Marc Chevrier (dir.), Voyage dans l’autre de la modernité, Montréal, Fides, 2011.

Mathieu Bock-Côté, « Le conservatisme est-il une pathologie : la mauvaise conscience occidentale et la censure du conservatisme », dans Éric Bédard et Serge Cantin (dir.), L’histoire nationale en débat. Regards croisés sur la France et le Québec, Paris, Riveneuve Éditions, 2010, p.219-235.

Mathieu Bock-Côté, « La mémoire du duplessisme et la question du conservatisme au Québec », dans Xavier Gélinas et Lucia Ferretti (dir.), Duplessis, son milieu, son époque, Québec, Septentrion, 2010, p.432-453.

Mathieu Bock-Côté, « La fabrique du multiculturalisme : le cours Éthique et culture religieuse dans le dispositif politique du « pluralisme identitaire » », dans Actes du cinquième colloque Une Cité pour l’Homme (juin 2009), Collection Résurgences, Québec, 2010, p.54-68.

Mathieu Bock-Côté, « Présentation de Pourquoi je suis séparatiste », dans Robert Comeau, Charles-Philippe Courtois et Denis Monière (dir.), Histoire intellectuelle de l’indépendantisme québécois. Tome 1 : 1834-1968, VLB, 2010, p.187-197.

Mathieu Bock-Côté, « Penser la repentance avec Fernand Dumont », dans Serge Cantin et Marjolaine Deschênes, Nos vérités sont-elles pertinentes ?, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009, p.227-235.

Mathieu Bock-Côté, « La conception dumontienne de la nation sert-elle de repoussoir à la pensée politique québécoise actuelle », dans Serge Cantin et Marjolaine Deschênes, Nos vérités sont-elles pertinentes ?, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009, p.283-287.

Mathieu Bock-Côté, « Le masochisme mémoriel », dans François Charbonneau et Martin Nadeau (dir.), L’histoire à l’épreuve de la diversité culturelle, PIE Peter Lang, 2008, p.105-117.

Mathieu Bock-Côté, « Le multiculturalisme comme idéologie », dans Jacques Beauchemin et Mathieu Bock-Côté, La cité identitaire, Outremont, Athéna, 2007, P.61-79.

Mathieu Bock-Côté, « Maurice Séguin : penseur d’un nationalisme en difficulté », in Robert Comeau et Josianne Lavallée, Maurice Séguin, théoricien de l’indépendance et penseur de la modernité québécoise, Septentrion, 2006, p.166-175.


Articles généraux :

Mathieu Bock-Côté, « Éric Zemmour : ennemi public », Argument, à paraître, mai 2015

Mathieu Bock-Côté, « La désincarnation du monde ou la théorie du genre », Argument, site web de la revue, février 2015.

Mathieu Bock-Côté, « Un Québécois à Colombey », Action nationale, décembre 2014

Mathieu Bock-Côté, « Faut-il étouffer les passions politiques ? », L’Action nationale, octobre 2014

Mathieu Bock-Côté, « La troisième guerre mondiale? », Blogue du Journal de Montréal, 31 juillet 2014

Mathieu Bock-Côté, «De la fin de l’Union nationale à la crise du PQ : quelles comparaisons possibles?», Blogue du Journal de Montréal, 21 avril 2014

Mathieu Bock-Côté, «La crise de l’Union européenne : une crise d’identité?», note de recherche de L’Institut de recherche sur le Québec, décembre 2013, 16 p.

Mathieu Bock-Côté, «Raymond Aron, notre contemporain», Argument, version web, 17 octobre 2013 : http://www.revueargument.ca/article/2013-10-17/589-raymond-aron-notre-contemporain.html

Mathieu Bock-Côté, «Une crise de 20 ans : sur le Parti républicain», Argument, version web, 25 septembre 2012 : http://www.revueargument.ca/article/1969-12-31/574-une-crise-de-20-ans-sur-le-parti-republicain.html

Mathieu Bock-Côté, «Le multiculturalisme de droit divin», L’Action nationale, octobre 2013, p.52-67.

Mathieu Bock-Côté, «L’honneur de transmettre», L’inconvénient, numéro 54, automne 2013, p.63-73.

Mathieu Bock-Côté, «L’amitié : l’enseignement de Ravelstein, de Saul Bellow», Argument, vol.16, no1, automne/hiver 2013-2014, p.83-93.

Mathieu Bock-Côté, «La démocratie sauvage : Facebook, Twitter et la radicalisation des pathologies démocratiques», Argument, Vol.15, no2, printemps-été, 2013, p.85-99.

Mathieu Bock-Côté, «Indispensable Alain Finkielkraut», Tribune juive, novembre 2013,

Mathieu Bock-Côté, «30 ans plus tard : la question nationale dans le Canada de 1982», Institut de recherche sur le Québec, avril 2012, 17 p.

Mathieu Bock-Côté, « Fragments d’une éducation conservatrice », Argument, automne 2011-hiver 2012, p.36-46.

Mathieu Bock-Côté, «Un Québec bloqué», Entreprendre, vol.24, no.1, hors-série, p.34-35.

Mathieu Bock-Côté, « La question de l’identité québécoise, hier, aujourd’hui et demain », Tribune Juive, mars 2011, p.42-46.

Mathieu Bock-Côté, «La démocratie malade du cynisme», L’Inconvénient, no.44, février 2011, p.67-81.

Mathieu Bock-Côté, « Bilan du souverainisme officiel », L’Action nationale, janvier 2011, p.62-83.

Mathieu Bock-Côté, «Le facalisme sera-t-il l’avenir du souverainisme?», Argument, vol.13, no.1, automne 2010-hiver 2011, p.149-154.

Mathieu Bock-Côté, «Solidarité sans frontières : pour une critique du tourisme humanitaire», L’Inconvénient, no.43, novembre 2010, p.45-52.

Mathieu Bock-Côté, « Les journalistes sont partiaux », Le Trente, vol.34, no.8, septembre 2010, p.21-23.

Mathieu Bock-Côté, « La bureaucratie de la diversité : à propos de l’activisme de la CDPDJ », L’Action nationale, avril 2010, p.26-30.

Mathieu Bock-Côté, « Dérapage à la française : le débat sur l’identité nationale française », L’Action nationale, février 2010, p.67-76.

Mathieu Bock-Côté, «La nouvelle identité multiculturelle et la bruxellisation de Montréal», L’Action nationale, Octobre 2009, p.100-120.

Mathieu Bock-Côté, «La fabrique du multiculturalisme : le cours ECR en contexte», L’Action nationale, Septembre 2009, p.68-78.

Mathieu Bock-Côté, «La nouvelle question nationale européenne», L’Action nationale, Septembre 2009, p.68-78.

Mathieu Bock-Côté, « La mauvaise leçon du professeur Bouchard », L’Action nationale, Mai-Juin 2009.

Mathieu Bock-Côté, «L’école : laboratoire du multiculturalisme», L’Action nationale, septembre 2009.

Mathieu Bock-Côté, «L’écologisme comme religion séculière», Argument, Automne 2008-Hiver 2009, p.54-66.

Mathieu Bock-Côté, « À propos d’une identité confisquée », Libres, no5, novembre 2008, p.175-170.

Mathieu Bock-Côté et Charles-Philippe Courtois, «Dialogue sur le multiculturalisme», L’Action nationale, novembre-décembre 2007.

Mathieu Bock-Côté, «À défaut de convaincre le peuple, en fabriquer un nouveau», L’Action nationale, septembre 2008.

Mathieu Bock-Côté, Le nouvel argumentaire fédéraliste, Les cahiers de l’Institut de recherche sur le Québec, Les Cahiers de l’Institut de recherche sur le Québec, avril 2008.

Mathieu Bock-Côté, « Penser le 26 mars : pour un bilan du souverainisme post-référendaire », Argument, vol.10, no.1, automne 2007-hiver 2008.

Mathieu Bock-Côté, « Le masochisme mémoriel », L’Action nationale, septembre 2007.

Mathieu Bock-Côté, « Le conservatisme québécois de Lucien Bouchard », Argument, vol.9, no.2, printemps-été 2007.

Mathieu Bock-Côté, «De la reconnaissance du Québec à celle des Québécois : retour sur la reconnaissance de la nation par le gouvernement de Stephen Harper à l’automne 2006», Les Cahiers de l’Institut de recherche sur le Québec, avril 2007.

Mathieu Bock-Côté, «Le cul-de-sac progressiste du Parti Québécois», L’Action nationale, mars-avril 2005, p.152-172.

Mathieu Bock-Côté, « De la reconnaissance à l’indépendance : les petites nations et l’État », L’Action nationale, février 2005, p.63-81.

Mathieu Bock-Côté, « Gérard Bergeron. L’indépendance qui ne s’est pas faite », Argument, vol.6, n.1, automne 2003-hiver 2004, p.133-140.

Mathieu Bock-Côté, « Notre avenir politique ? », Argument, vol.5, no.2, printemps-2003.


Recensions :

Mathieu Bock-Côté, « Régis Debray. Métier : gardien de ruines », Blogue du Journal de Montréal, 3 mars 2015

Mathieu Bock-Côté, « Populisme et conservatisme selon Chantal Delsol », Blogue du Journal de Montréal, 1er mars 2015

Mathieu Bock-Côté, « Christianisme et quête spirituelle : à propos du dernier livre de Jean-Philippe Trottier », Blogue du Journal de Montréal, 12 octobre 2014

Mathieu Bock-Côté, « Du bonheur de lire Tillinac », Blogue du Journal de Montréal, 7 juillet 2014

Mathieu Bock-Côté, « La souveraineté dans l’impasse selon Serge Cantin », Blogue du Journal de Montréal, 28 juin 2014

Mathieu Bock-Côté, « Le spectateur amusé, ou l’ironie contre la bêtise : à propos du dernier livre de François Ricard », Blogue du Journal de Montréal, 27 juin 2014

Mathieu Bock-Côté, « François Taillandier, la chrétienté, l’islam », Blogue du Journal de Montréal, 21 juin 2014

Mathieu Bock-Côté, « Le bon fils d’un homme pas très aimable », Blogue du Journal de Montréal, 13 juin 2014

Mathieu Bock-Côté, « Recension de Alexandre Stefanescu (dir.), René Lévesque. Mythes et réalités », MENS, vol.x, no.2, printemps 2012.

Mathieu Bock-Côté, «Recension de Jean Baubérot, Une laïcité interculturelle», Controverses, no12, novembre 2009, p.265-268.

Mathieu Bock-Côté, « Daniel Lindenberg ou l’érudition illusoire » , Controverses, no12, novembre 2009, p.25-30.

Mathieu Bock-Côté, « Recension de Frédéric Boily, Mario Dumont et l’Action démocratique du Québec. Entre populisme et démocratie », Recherches sociographiques, Volume XLIX, numéro 2, mai-août 2008, p.379-382.

Mathieu Bock-Côté, « Note critique à propos de Jocelyn Létourneau, Le Québec, les Québécois », Le Bulletin d’histoire politique, vol.14, no2, hiver 2006, p.205-225.

Mathieu Bock-Côté, « Recension de Jacques Beauchemin L’histoire en trop : la mauvaise conscience des souverainistes québécois », Politique et sociétés, vol.22. no3, 2003, p.199-202.


Communications scientifiques :

Mathieu Bock-Côté, « Mutations de la question nationale européenne », communication présentée dans le cadre du colloque de la SQSP, 25 mai 2014

Mathieu Bock-Côté, « Le mouvement social actuel représente-t-il le retour du nationalisme ou son chant du cygne? », communication présentée dans le cadre du séminaire du CIRCEM, 20 novembre 2012.

Mathieu Bock-Côté, «1968 -2012: la mutation de l’idée révolutionnaire et la crise du progressisme», communication présentée dans le cadre du colloque Fondation et rapport au passé au Québec et en France, Chaire Mondialisation, citoyenneté et démocratie, 16 mars 2012.

Mathieu Bock-Côté, «L’homme nu, sans préjugés : examen du progressisme», communication présentée dans le cadre du colloque Le progressisme aujourd’hui, vu du Québec et d’ailleurs, Chaire Mondialisation, citoyenneté et démocratie, 17 février 2012.

Mathieu Bock-Côté, « Rouvrir la question du régime : pour une critique de la philosophie néo-tocquevillienne de la démocratie », communication présentée dans le cadre du colloque La démocratie : entre institution et critique, Société québécoise de science politique, 19 mai 2011.

Mathieu Bock-Côté, « La mémoire du duplessisme et l’avortement historique du conservatisme québécois », communication présentée dans le cadre du colloque Duplessis, son milieu, son époque, Assemblée nationale, 25 septembre 2009.

Mathieu Bock-Côté, « La faille atlantique et le mouvement conservateur américain », communication présentée dans le cadre du colloque Reconfiguration des institutions et transformation du lien politique, Université d’Ottawa, 27 mai 2009.

Mathieu Bock-Côté, « La controverse de l’histoire nationale et le dévoilement d’un régime politique post-démocratique dans les sociétés occidentales contemporaines », communication présentée dans le cadre du colloque Regards croisés sur le destin de l’histoire nationale en France et au Québec, organisé par la Chaire d’études du Québec contemporain Sorbonne nouvelle-Paris 3, Paris, 30 avril 2009.

Mathieu Bock-Côté, « La neutralisation du conservatisme et la montée du populisme dans la démocratie occidentale post-68 », communication présentée dans le cadre du Colloque sur les formes contemporaines du populisme organisé par la chaire Mondialisation, citoyenneté et démocratie, Université d’Ottawa, 12 mai 2009.

Mathieu Bock-Côté, « La référence au christianisme dans le débat contemporain sur l’identité québécoise », Conférence plénière, 8 juin 2008, Société canadienne de théologie, 8 novembre 2008.

Mathieu Bock-Côté, « La jeunesse québécoise est-elle encore québécoise ? », Communication présentée dans le cadre du symposiun : Diversité culturelle et identité francophone : la jeunesse québécoise et les accommodements raisonnables, Université du Wisconsin à Madison, 13 mars 2008.

Mathieu Bock-Côté, « L’identité nationale à l’heure de la crise mondialisée du multiculturalisme : Réflexions croisées sur le progressisme et le conservatisme », conférence présentée devant le Centre interuniversitaire d’études québécoises, Université du Québec à Trois-Rivières, 5 décembre 2007.

Mathieu Bock-Côté, « Mais la nation n’est qu’un construit social », Communication présentée au deuxième congrès international des associations francophones de science politique à l’Université Laval, 25-26 mai 2007.

Mathieu Bock-Côté, « Un déclinisme à la québécoise : », communication présentée au colloque Le conservatisme en contexte, Colloque organisé par la Chaire d’études canadiennes et le Centre d’études canadiennes de l’Institut du Monde anglophone, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Vendredi 27 avril et samedi 28 avril 2007.

Mathieu Bock-Côté, « Fernand Dumont et la politique historique des sociétés modernes », communication présentée au Nos vérités sont-elles pertinentes pour l’ensemble des hommes ? Colloque international et interdisciplinaire autour de l’oeuvre de Fernand Dumont dans le cadre du Congrès de l’ACFAS, 11 mai 2007.

Mathieu Bock-Côté, « Le Parti Québécois a-t-il un avenir ? », communication présentée dans le cadre du colloque Le nationalisme Québécois a-t-il un avenir ? organisé par le Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités de l’Université d’Ottawa, le 9 mars 2007.

Mathieu Bock-Côté, « L’historiographie victimaire comme champ symbolique de la guerre culturelle dans la démocratie contemporaine », communication présentée au colloque L’histoire à l’épreuve de la diversité culturelle : nouvelles formes du cosmopolitisme ?, organisé par la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes avec la Chaire Hector-Fabre d’histoire du Québec, à l’Université du Québec à Montréal, le 15 novembre 2006.

Mathieu Bock-Côté, « De quelle manière la société des identités reconfigure-t-elle la polarisation politique dans la démocratie contemporaine », communication présentée dans le colloque La société des identités dans le cadre de l’ACFAS, 15 mai 2006.

Mathieu Bock-Côté, « À propos d’un certain conservatisme québécois : considérations sur le parcours de Lucien Bouchard », communication présentée au colloque Conservatisme et droite au Canada, perspectives comparées, dans le cadte de l’ACFAS, 15 mai 2006.

Mathieu Bock-Côté, « Genèse du multiculturalisme dans la politique contemporaine », communication présentée au colloque Deux définitions divergentes de la laïcité dans l’espace public : le principe républicain français versus le principe démocratique québécois, dans le cadre des 18ème entretiens Jacques-Cartier, Lyon, 6 décembre 2005.

Mathieu Bock-Côté, « L’État national des canadiens-français dans la pensée politique des historiens de l’École de Montréal », communication présentée au colloque L’État en Amérique française et au Québec dans le cadre du Congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française, 21 octobre 2005.

Mathieu Bock-Côté, « La place de Maurice Séguin dans l’historiographie : une historiographie périphérique, nationaliste et populaire », communication présentée au colloque L’historien Maurice Séguin (1918-1984) et la société québécoise organisé par la Chaire d’histoire du Québec Hector Fabre et la Fondation Lionel Groulx, 14 octobre 2005.

Mathieu Bock-Côté, « Un populisme conservateur et démocratique ? Considérations sur la droite religieuse américaine », communication présentée au colloque La mobilisation sociale dans les Amériques dans le cadre du Canadian Council of Area Studies Learned Societies, 30 avril 2005.

Mathieu Bock-Côté, « Les identités, les peuples, l’histoire : comment étudier l’identité nationale d’un peuple », communication présentée au septième colloque de la recherche étudiante en sciences politiques (CRESP), La science politique : Nouvelles approches ? Nouvelles réalités ?, 30 avril 2003.

Mathieu Bock-Côté, « Y a-t-il une pensée politique québécoise ? », communication présentée au Colloque canadien des étudiants chercheurs organisé par le Centre de Recherche en Éthique de l’Université de Montréal (CRÉUM), 26 avril 2003.